L'EGPE, étant très concernée par l'Europe, avait interrogé les grands-parents sur leur rôle dans la construction de l'Europe. Les propos d'une grand-mère de 68 ans résume bien la position d'une très large majorité qui a répondu sur ce sujet :

"Notre génération a été à l'origine de la construction européenne. Après la guerre, grâce à des hommes comme Adenauer, Schumann, Monnet, un grand élan a été donné pour que l'Europe existe. Depuis 30 ans, le libre échange, la monnaie et les règlements se développent. La construction d'une fédération avec une politique étrangère et une défense commune sont en panne, les égoïsmes, les particularismes nationaux étouffent tout progrès possible. Les dirigeants n'y croient pas ou si peu, à l'Europe ! C'est donc à nous, force ombreuse, de faire redémarrer l'idée européenne pour construire un avenir heureux à nos petits-enfants".

Un des objectifs que s'est fixé l'EGPE est le développement d'un réseau européen et des conférences pour une meilleure connaissance de l'Europe.