Chers sympathisants,

Vous devez vous douter que les activités de l’E.G.P.E. sont bouleversées par la crise actuelle. Cependant, vous l’avez certainement constaté, nous ne sommes pas pour autant inactifs ! « Allo Grands-Parents » continue d’être assuré par nos écoutantes, l’accueil a repris au sein de nos bureaux, les animatrices des « ateliers de langage » suivent à nouveau des sessions de formation en cercle restreint à 10 personnes, Tricotez Cœur continue son activité, le club « actualités » va redémarrer en novembre, bref, la vie à l’EGPE a repris dans le respect du protocole sanitaire et, tout en assurant sa gestion quotidienne, nous réfléchissons à l’avenir de notre association.

Vous n’avez pas été sans remarquer qu’avec la Covid-19 la place des grands-parents dans la société fait l’objet d’un très fort intérêt médiatique. L’EGPE, dans son domaine, a joué pleinement son rôle tel que défini dans ses statuts « promouvoir toute action, réflexion et recherche sur la fonction sociétale des grands-parents ». Que ce soit la présidente de l’EGPE Paris, ou les présidentes du réseau des EGPE ou tout autre membre des EGPE, plus d’une dizaine d’émissions de radio et de télévision, dont France Inter, le JT de TF1, la Maison des maternelles, C dans l’air, France 2, la matinale de BFM, et Sud Radio les ont interviewées. Récemment encore l’EGPE prenait la parole en direct dans l’émission « Vous avez la parole » sur France 2. Sans oublier une excellent couverture dans la presse écrite : La Croix, Le Pèlerin, Le Parisien, Notre Temps, L’Express, Le Point, France24, Challenges, pour n’en citer que quelques-uns.

Nous venons aussi de publier en ligne un manifeste affirmant que les insinuations d’une « guerre des générations » et d’une « fracture générationnelle » souvent entendues dans la sphère médiatique et politique sont selon nous infondées et dangereuses. A ce jour cet appel a réuni 13 000 signatures et cela va certainement augmenter.

Vous devez vous douter que face à notre activité réduite (il n'y a plus de conférences, plus d’interventions extérieures qui étaient source de revenus) notre association souffre économiquement de la crise et nous peinons à assurer nos charges quotidiennes, en particulier le loyer de nos locaux.

L'intégralité des personnes travaillant avec nous sont bénévoles, toutefois nous avons besoin de votre soutien pour assurer la gestion administrative de l'association. Si vous souhaitez nous aider à continuer nos activités vous pouvez nous faire un don en cliquant ici

Nous vous remercions par avance pour tout aide que vous pourriez nous accorder. Nous vous rappelons que si vous êtes imposables, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts (66% de votre don).
Nous savons que nous pouvons compter sur votre soutien et vous en remercions chaleureusement,

Armelle Le Bigot Macaux
Présidente de l’EGPE

 

Lundi l’EGPE enverra ce manifeste aux médias ; et le 13 octobre, l’EGPE rencontre Adrien TAQUET, le ministre de la protection de l’enfance et de la famille.

Si nous voulons que la parole de l’EGPE soit crédible et entendue, il est indispensable de récolter un maximum de signatures d’ici ce lundi.

Nous sommes environ 200 adhérents à l’EGPE ; si chacun d’entre nous transfère le courriel de l’EGPE avec le lien à au moins une trentaine de ses contacts, en y ajoutant un ptit mot personnel, nous devons pouvoir atteindre les 2 000 signatures d’ici lundi ? Beau défi pour les membres de l’EGPE.

La météo est pluvieuse, profitez-en, appuyez sur la touche transfert.

Au nom de l’EGPE je compte sur vous et vous en remercie,

Revoici le lien

https://www.mesopinions.com/petition/social/ensemble-grands-parents-enfants-petit-enfants/107313#HeaderGestion 

Armelle Le BIGOT-MACAUX

Présidente de l’EGPE

 

Manifeste Octobre 2020 /  Remerciement